Professionnels de la copropriété, rejoignez la Fédé !

Plus de 2000 membres ! C’est énorme pour un groupe professionnel surtout quand 95% des membres sont actifs, ce qui signifie qu’ils se connectent chaque jour pour en suivre les publications.

La FFGCR est un groupe de gestionnaires, pris au sens générique du terme à savoir ceux qui contribuent à gérer les immeubles en copropriété, pour gestionnaires. C’est même le premier groupe qui a proposé cela.

Nous contribuons, à notre manière, à améliorer nos conditions de travail et à promouvoir le métier en discutant entre nous, sur le groupe. 

En effet, c’est en échangeant sur nos conditions de travail que nous en avons une meilleure connaissance de notre environnement et que nous pouvons mieux nous positionner (salaire, cabinet, conditions de travail).

Partager aussi nos offres et demandes d’emploi, nous coopter entre nous, permettre le tissage d’un réseau professionnel, la création des liens entre nous, c’est un peu magique.

Nous sommes partout en France, dans tous les types de structures et à tous les postes. Notre Fédé est une immense toile posée sur le monde de la copropriété française.

Gestionnaires ! Rejoignez nous ! Utilisez ce réseau ! Venez vous connecter avec les autres gestionnaires ! Venez vous enrichir professionnellement grâce à ce groupe.

C’est aussi un endroit où vous pouvez partager des anecdotes, votre désarroi, des éclats de rire, des victoires, discuter sur des problématiques métier, trouver de l’information et échanger sur du « savoir- faire » ou du « savoir-être » client. C’est un endroit où chaque membre peut évoluer et grandir, enrichir les autres aussi.

C’est un endroit dans lequel vous ne vous sentirez plus seuls dans votre quotidien professionnel.

N’oubliez pas également que les gestionnaires du début du groupe sont devenus les directeurs d’aujourd’hui. C’est dans notre groupe que se trouvent les décideurs du monde de la copropriété d’aujourd’hui et que sont en train de naître ceux de demain.

Ils lisent les problématiques, les vivent aussi. Leur management et vision du métier en est forcément impactée.

Tous ces petits riens semblent dérisoires isolés mais mis bout à bout font un ensemble essentiel.

#ensemblenousseronsplusforts

Rejoignez la Fédération Française des Gestionnaires de Copropriété en cliquant ici.

Quand les comptes ne sont pas exacts !

Voici une histoire qui s’était déroulée en 2015 comme les années qui ont précédé et ont suivi finalement ! 😉

Le téléphone sonne. Monsieur E est au bout du fil comme à chaque fois qu’il se plonge dans ses comptes. Il le fait une fois par an.

– Bonjour. Je viens de recevoir l’appel travaux mais il y a une erreur dedans. Si on prend le devis, que l’on rajoute vos honoraires, on tombe à un montant de X euros alors que vous avez appelé X+60 euros.
Alors 60 euros d’écart, ce n’est pas grand chose mais enfin vous comprenez …

– Pourtant si vous rajoutez la TVA de 10% sur le montant HT, on retrouve le bon montant.
– Mais sur le devis de 2013, la TVA est de 7 …
– C’est que la TVA a changé en 2014.
– D’accord. Bon 60 euros ce n’était pas un gros écart mais c’est bien que je comprenne.
Il raccroche.

Je laisse ma main sur le combiné, prête à dégainer à nouveau et ça ne manque pas … 5 … 4 … 3 …

Dringgggggggggggggggggggg

Je décroche et, comme prévu, je retombe sur Monsieur E., mon copropriétaire, soucieux de retomber sur ses pieds comptablement parlant :
– Rebonjour. Je regardais l’appel de fonds du 1er trimestre et je m’apperçois qu’il n’est pas du même montant que les autres. Alors ce n’est pas grave parce qu’à la fin de l’année, on retombe sur nos pieds à 1 euros près mais, la comptable m’a déjà fait coup l’année dernière alors je voulais le signaler.

– Vos comptes sont arrêtés au 30/09. L’assemblée générale s’est tenue au 4ème trimestre. Vous avez réévalué le budget et donc la comptable répartie l’augmentation sur du budget sur les 3 trimestres de l’exercice restant.

– oui mais … enfin, … bon bon, … c’est vrai que l’on retombe sur nos pieds à 1 euros près à la fin de l’année. Ce n’est pas grave. Mais comme elle nous a déjà fait le coup l’an dernier je voulais vous le dire.

#mefautuntriplecafé